Photo Alpes Hiver

Un Noël dans les Alpes

Pour finir l’année 2017 en beauté et démarrer 2018 du bon pied, nous nous sommes échappées dans les Alpes en Oisans pour profiter de la neige fraichement tombée. Passer les vacances de Noël à la montagne est de loin ce qu’on préfère : commencer la journée par une belle randonnée en raquettes et la finir par thé bien chaud blotties sous un plaid, c’est notre petit plaisir de cette saison. Du Bourg d’Oisans à la Grave, en passant par l’Alpe d’Huez et Saint Christophe en Oisans, voici une sélection de nos clichés préférés de ce séjour au grand air.

Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver
Photo Alpes Hiver

Dans nos sacs à dos

Canon AE-1 Program

• Reflex mono-objectif

• Priorité à la vitesse
Canon FD 28-50mm f/3.5

• Objectif zoom

• Ouvertures : f/3.5 à f/22
Kodak Portra 400

• Negatif couleur

• 400 ISO
Canon FD 70-210mm f/4

• Objectif zoom

• Ouverture : f/4 à f/32
Fuji Superia 400

• Negatif couleur

• 400 ISO
Canon FD 50mm f/1.4

• Objectif standard

• Ouvertures f/1.4 à f/22
Lomography Color Negative 400

• Negatif couleur

• 400 ISO
Canon FD 28mm f/2.8

• Objectif grand angle

• Ouvertures f/2.8 à f/22

Analog Tips

Pour prendre en photo des paysages enneigés, nous utilisons un posemètre externe pour effectuer nos réglages. L’avantage d’un posemètre externe est qu’il mesure la lumière incidente alors que le posemètre intégré dans nos appareils photo mesure la lumière réfléchie par le sujet.

Lorsque nous sommes devant un paysage enneigé et ensoleillé, la luminosité est tellement forte que le posemètre interne nous impose une ouverture très fermée (f/22 ou f/32) ce qui donnera un résultat sous-exposé. Alors qu’avec notre posemètre externe, nous mesurons la lumière qui arrive sur le paysage, c’est une mesure absolue et très fiable puisque la cellule n’est pas influencée par la forte réverbération optique de la neige.